Le kafteji, un plat typique de la Tunisie

142

Le kafteji est l’un des mets les plus consommés en Tunisie. Il est très populaire, typique et tire ses origines de la région de Kairouan. Sa recette varie aussi selon chaque territoire. À Kairouan, le kafteji est préparé avec du poivron tandis que d’autres le préfèrent avec du potiron. Ce passage vous informe plus à propos du kafteji, un plat typique de la Tunisie.

Qu’est-ce que le kafteji ?

Le kafteji est une spécialité tunisienne qui tire ses origines de la ville de Kairouan. Cette ville est très sacrée car elle contient la plupart des ressources touristiques du pays et est classée parmi les patrimoines de l’UNESCO. L’un des mets les plus savourés de la place est le kafteji. Sa cuisson ne présente aucune difficulté sauf les ingrédients qu’il faut couper et hacher en petits morceaux.

A lire en complément : Quel poisson cuisiner en mars ?

Ce plat a tout pour séduire, surtout si vous êtes amateur de saveurs pimentées. Le kafteji continent une grande variété d’épices et de légumes qui permettent de mieux l’assaisonner. Les ingrédients pour sa cuisson se trouvent un peu partout dans le monde et le mode de préparation est également simple. Les assiettes de kafteji renferment toujours des frites ou d’autres tubercules pour l’accompagnement.

Quels sont les ingrédients nécessaires pour le kafteji ?

Le kafteji est l’un des incontournables de la gastronomie tunisienne. Sa préparation nécessite certains ingrédients et des modes de préparation bien déterminés. Voici les ingrédients nécessaires pour bien assaisonner le kafteji.

A lire aussi : Quel est le meilleur mode de cuisson pour un four ?

Tout d’abord, les ingrédients que vous aurez ci-dessous sont obligatoires pour une cuisine de kafteji réussie. Mais le cuisinier est libre de choisir les quantités selon ses besoins. Il doit toutefois tenir compte du nombre de personnes à servir dans ses choix. Voici les ingrédients du kafteji pour cinq personnes.

  •         8 piments verts forts et doux selon les goûts du cuisinier ;
  •         300 g de potiron ;

Sel de poivre ;

  •         5 œufs ;
  •         L’huile d’olive en quantité modérée ;
  •         5 tomates fraîches et naturelles.

En second lieu, le kafteji ne se savoure pas seul. Il y a des aliments spécifiques dont vous aurez besoin pour constituer un plat complet. Il s’agit par exemple :

  •         du pain ;
  •         des frites ;
  •         des pommes de terre, etc.

Si vous travaillez dans un restaurant, prenez toujours l’avis des clients avant de choisir les accompagnements pour le kafteji.

Comment préparer le kafteji ?

Commencez par rassembler tous les ingrédients cités plus haut et les outils utilisés dans la cuisine. Chauffez ensuite une petite quantité de verre d’huile à l’aide d’une poêle. Faites-y frire les piments verts avant de passer le reste des ingrédients. Pour les tomates fraîches, coupez chaque boule en deux morceaux. Il faut ensuite éplucher les piments frits, les couper de manière à avoir des cristaux de même taille.

Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin des grosses boules de tomates mais plutôt de leurs jus. De ce fait, commencer par verser les boules dans un mixeur pour en faire du jus de tomates. Allez doucement afin de ne pas écraser les tomates en plus des graisses qu’elles renferment. Recueillez ensuite le jus obtenu dans un récipient pour l’apprêter à utilisation.

C’est le moment de faire les mélanges. Mélangez les piments coupés et le jus de tomate pour en faire un mélange. Pour cuire les œufs, il suffit de les déposer au-dessus de tout le mélange et les mettre au feu. Suivez la cuisson de votre kafteji afin de ne pas occasionner les brûlures qui peuvent le rendre fade à la dégustation.

Par ailleurs, il faut goûter le kafteji avant de boucler la cuisson. Il se peut qu’il soit trop piquant. Si tel est le cas, ne vous en faites surtout pas ! Mettez juste des gazouze pour apaiser le feu. C’est une boisson utilisée en Tunisie pour accompagner le kafteji.

En résumé, le kafteji est l’un des meilleurs plats d’origine tunisienne qui mérite d’être au moins une fois. Toutes les étapes à suivre pour sa préparation ont été exposées dans ce guide et il ne vous reste plus qu’à vous mettre à l’œuvre !